Alimentation: l’Anses propose de mieux orienter les contrôles

Le 02 janvier 2020 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Acrylamide et mycotoxines au rayon des contaminants
Acrylamide et mycotoxines au rayon des contaminants

L’Anses propose d’accroître la surveillance sanitaire de certains produits alimentaires, insuffisamment couverts par les plans de surveillance et de contrôle des aliments (PSPC), dans un avis publié fin décembre.

Du fait de la révision en 2017 de la réglementation européenne sur les contrôles officiels, les Etats membres auront plus de latitude dans le choix du dispositif et des substances à surveiller, la programmation devant désormais se faire «en fonction des risques». L’Anses[i] a ainsi été saisie pour définir ce qui pourrait être amélioré dans le dispositif existant.

Dans près de trois quarts des couples substance chimique-aliment (74,3%), le dispositif est considéré «pertinent et répondant aux problématiques sanitaires et réglementaires». Pour le quart restant, elle observe en revanche «des manques et des redondances».

Mycotoxines, acrylamide, métaux lourds, etc.

Le dispositif semble en effet insuffisant pour divers couples analysés: certains métaux lourds, comme le plomb, dans les boissons alcoolisées; des mycotoxines, dont les aflatoxines, dans les légumineuses et les fruits à coque; des composés néoformés comme l’acrylamide dans les snacks, les racines et tubercules amylacés (dont la pomme de terre), les céréales et l’alimentation infantile; ou encore le perchlorate dans les fruits et légumes.

L’Anses recommande par ailleurs de réglementer certains couples de substances chimiques et d’aliments, jusqu’alors non surveillés. «C’est le cas, par exemple, des PCB/PCDD/F dans les produits carnés, des phytotoxines dans les légumineuses et fruits à coque, de certains composés perfluorés dans les viandes et produits carnés, poissons et fruits de mer, œufs et produits dérivés, laits et produits laitiers», indique l’agence.



[i] Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail