Aliapur débarrasse sa première décharge

Le 18 novembre 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Après les paroles, les actes. Aliapur, société constituée par les producteurs de pneumatiques pour assurer la collecte et le recyclage des pneus, vient de nettoyer une première décharge abandonnée à Cugnaux en Haute-Garonne. L'évacuation des 2.800 tonnes de pneus a pris un mois et aura été un peu plus chère que prévue: un surcoût de 20%, en raison de précédentes interventions qui avaient mélangé les pneus aux gravats et à la terre entraînant un tri et un recyclage plus difficiles. Ainsi le coût de la tonne de pneus enlevés est passé de 150 à 175-180 euros. 40% des pneus récupérés vont être transformés en énergie pour des centrales de chauffage urbain, le reste doit être utilisé dans des aménagements géotechniques comme le comblement pour la mise en parcelles agricole, l'aménagement urbain ou des soutènement de route. Financée par Aliapur avec les distributeurs Norauto, Feu vert et Euromaster, cette opération est la première d'une série. Dix autres décharges, représentant 30.000 tonnes de pneus, devraient être en effet nettoyées et traitées par Aliapur d'ici le début 2006.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus