Algues vertes: le parquet de Paris regroupe les plaintes

Le 30 septembre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
C’est au sein du pôle de santé publique du parquet de Paris que sont désormais regroupées l’ensemble des plaintes relatives à la toxicité des algues vertes, a annoncé ce dernier, le 25 septembre. Cette centralisation va lui permettre de procéder à une analyse juridique, scientifique et technique pour décider des suites à donner.

Environ 300 plaintes ont déjà été déposées, principalement au tribunal de Guingamp contre le préfet des Côtes d’Armor pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui. Le propriétaire du cheval mort fin juillet sur une plage, événement qui avait entrainé la venue de François Fillon et l’annonce d’un plan anti-marées vertes, est également à l’origine d’une plainte contre X, et le parquet de Saint-Brieuc a aussi ouvert une enquête suite au décès d’un salarié transportant des algues vertes (1).

(1) Dans le JDLE «Le décès d’un salarié lié aux algues vertes?»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus