Algues vertes: le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Le 14 juin 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Thierry Morfoisse a trouvé la mort en juillet 2009 après avoir déchargé des algues vertes
Thierry Morfoisse a trouvé la mort en juillet 2009 après avoir déchargé des algues vertes

Le décès de Thierry Morfoisse, ce chauffeur de 48 ans qui venait de déverser des algues vertes à Binic (Côtes d’Armor), a été reconnu ce 14 juin comme un accident du travail.

 

«C’est une décision très importante car c’est la première fois qu’une victime des algues vertes est reconnue par un tribunal», a déclaré François Lafforgue, l’avocat de la famille. Ce verdict, qui tombe 9 ans après le décès de Thierry Morfoisse, en juillet 2009, n’est peut-être pas le dernier. L’avocat va «probablement» ressaisir le tribunal des affaires de sécurité sociale de Saint-Brieuc pour faire reconnaître la faute inexcusable de l’employeur, une société chargée de ramasser les algues vertes.