Algues vertes: le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Le 14 juin 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Thierry Morfoisse a trouvé la mort en juillet 2009 après avoir déchargé des algues vertes
Thierry Morfoisse a trouvé la mort en juillet 2009 après avoir déchargé des algues vertes

Le décès de Thierry Morfoisse, ce chauffeur de 48 ans qui venait de déverser des algues vertes à Binic (Côtes d’Armor), a été reconnu ce 14 juin comme un accident du travail.

 

«C’est une décision très importante car c’est la première fois qu’une victime des algues vertes est reconnue par un tribunal», a déclaré François Lafforgue, l’avocat de la famille. Ce verdict, qui tombe 9 ans après le décès de Thierry Morfoisse, en juillet 2009, n’est peut-être pas le dernier. L’avocat va «probablement» ressaisir le tribunal des affaires de sécurité sociale de Saint-Brieuc pour faire reconnaître la faute inexcusable de l’employeur, une société chargée de ramasser les algues vertes.

 

 

 



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus