Alger croule sous les immondices

Le 23 août 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Il n’y a pas que Naples qui soit envahie par les ordures ménagères (voir le JDLE). Alger connait actuellement une crise qui la hisse au triste rang de capitale la plus sale du continent africain, peut-on lire dans le quotidien El Moudjahid du 22 août.
 
Selon l’Agence nationale des déchets (AND) algérienne, les habitants de la ville jettent quotidiennement 3.000 tonnes de déchets, partout et à tout moment. Le phénomène s’est accentué durant le mois de Ramadan et avec les fortes chaleurs de ces derniers jours qui incitent à la consommation d’eau en bouteilles, abandonnées ensuite dans les rues.
 
Outre l’incivisme de la population, l’entreprise Net Com chargée du nettoiement et de la collecte des ordures «accomplit sa mission avec beaucoup de carences», «malgré les nouveaux équipements dont elle a bénéficié», selon le quotidien.
 
Les pédiatres ont d’ores et déjà relevé une forte augmentation des problèmes respiratoires chez les nouveau-nés et les enfants en bas âge.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus