Alertes aux myrtilles radioactives

Le 20 juillet 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La faute à Tchernobyl ?
La faute à Tchernobyl ?

 

Les marchés russes, biélorusses et ukrainiens ont habitué les autorités sanitaires à quelques frayeurs. Et ce n’est pas fini. En milieu de semaine, des inspecteurs vétérinaires ont trouvé sur le marché de Solnechnogorsk (nord-ouest de Moscou) des myrtilles affichant un taux de radioactivité 9 fois supérieur aux limites sanitaires, indique The Moscow Times.

Les autorités ont retiré les baies de la circulation et les ont détruites, ont-elles annoncé. L’origine des produits incriminés n’est pas connue, ni les raisons de la contamination.

En mai dernier, les services russes de la protection des consommateurs avaient déjà mis la main sur des champignons et de la viande de sanglier sauvage contaminés. Ces denrées provenaient de la région de Kalouga (200 kilomètres au sud-ouest de Moscou), contaminées par les retombées de l’accident de Tchernobyl.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus