- 

Airparif s’intéresse à l’air des villes européennes

Le 14 septembre 2007 par Diana Semaska
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Comparer la qualité de l'air d'Amsterdam avec celle de Rome devient désormais possible. Airparif vient de mettre en place un projet d'information des Européens sur la qualité de l'air des villes de l'UE, du nom de Citeair (Common information to european air).

L'objectif du projet est de faciliter la comparaison des pays européens en matière de pollution ambiante et de pollution à proximité du trafic, grâce à la mise en oeuvre de deux indices inspirés surtout de l'indice Atmo français et du Pollumètre de Bruxelles.

Calculés en tenant compte des réglementations européennes pour les épisodes de pollution et des valeurs limites à ne pas dépasser, les indices se focalisent sur «les polluants les plus problématiques dont le dioxyde d'azote (NO2), l'ozone (O3) et les particules». L'information en ligne permettra de savoir quelles sont les villes respectant les réglementations en vigueur dans l'UE, selon le polluant. Tous les jours, «voire toutes les heures», sont comparés les indices de qualité de l'air de 21 villes européennes.

Connaître la qualité de l'air de la veille (indice journalier), le jour même selon l'heure (indice horaire) ou annuel est un moyen, selon Airparif, d'«informer les voyageurs sensibles à la pollution sur la qualité de l'air de leur destination», tout en ayant «un bon reflet de l'exposition à la pollution sur le long terme.»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus