Air: Londres condamnée à protéger ses citoyens pour de vrai

Le 03 novembre 2016 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Londres doit revoir sa copie.
Londres doit revoir sa copie.

C’est la deuxième fois que Londres voit son plan de lutte contre la pollution de l’air annulé. Insuffisant et trop lent, estime la Haute Cour de Londres. Le gouvernement a une semaine pour rendre sa copie.

Le gouvernement britannique ne fera pas appel de l’annulation de son plan pour la qualité de l’air par la Haute Cour de Londres le 2 novembre. Saisis par l’association ClientEarth, qui regroupe des avocats spécialisés dans la protection l’environnement, les juges ont estimé pour la seconde fois en 18 mois que les mesures proposées en décembre 2015 étaient totalement insuffisantes pour réduire la pollution de l’air et complaire aux directives européennes, notamment pour le dioxyde d’azote (NO2). Suivant les recommandations de son agence sanitaire, Londres avait fixé des objectifs à 2020 pour les grandes villes et à 2025 pour la capitale. Sadiq Khan, le maire de Londres, s’était joint à la plainte.

50.000 morts prématurés par an

C’est désormais entre le gouvernement de Theresa May et ClientEarth que la partie va se jouer. La Haute Cour leur a laissé une semaine pour s’entendre sur un calendrier, nécessairement accéléré, pour parvenir à respecter les normes de pollution de l’air. A défaut d’accord, c’est la justice qui se chargera d’imposer la cadence des réformes. Et le travail s’annonce touffu: près de 50.000 personnes meurent prématurément chaque année du fait de la pollution de l’air au Royaume-Uni.

Theresa May au charbon?

Le sujet a enflammé le Parlement, provoquant des échanges tendus. «Nous sommes enchantés que tant de parlementaires de tout le pays soient d’accord avec nous sur la nécessité, pour le gouvernement, d’agir vite sur cette crise sanitaire, a déclaré James Thornton, le directeur général du ClientEarth. Le Premier ministre doit s’occuper personnellement de ces niveaux illégaux de pollution et empêcher des dizaines de milliers de morts prématurées supplémentaires.»

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus