Agroforesterie: après les preuves, la nécessité d’une accélération

Le lundi 20 mai 2019 à 18h 33 par Romain Loury
Une culture d'orge parsemée de peupliers
Une culture d'orge parsemée de peupliers
DR

Si l’agroforesterie n’a plus à faire ses preuves, il lui manque encore, pour un vrai décollage, plus d’actions de sensibilisation et de formation auprès des agriculteurs, ont estimé lundi 20 mai plusieurs experts, lors du lancement du 4e congrès mondial d’agroforesterie, qui se tient à Montpellier jusqu’au mercredi 22 mai.

Extrait : Piste agro-écologique parmi les plus souvent citées, avec les semis directs (sans travail du sol) et le couvert végétal, l’agroforesterie consiste à planter des arbres en bordure (ou à l’intérieur) d’un champ agricole (ou...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus