Agrocarburants et efficacité énergétique: les 27 font des découvertes

Le 07 juillet 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les conclusions rendues par les 27 ministres chargés de l’énergie réunis ce week-end à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) laissent présager quelques futures avancées, au cours de la présidence française, en matière d’agrocarburants et d’efficacité énergétique.

Les ministres ont «découvert» que l’objectif de 10% dans les transports proposé par la Commission correspondait non pas à un objectif contraignant d’agrocarburant, mais de renouvelable. «Le texte de la Commission propose que 10% de l'énergie utilisée par les transports soient issus d'énergies renouvelables, il ne parle pas de ‘biocarburants’. C'est une possibilité parmi d'autres, pas plus», a déclaré Jean-Louis Borloo samedi 5 juillet.

Le débat sur les agrocarburants peut ainsi être clos, sans pour autant froisser la Commission. Il reste toutefois à régler quelques contradictions: plusieurs textes approuvés par les Etats membres réclament explicitement le recours aux agrocarburants. Et selon une directive de 2003(1), les Etats membres doivent incorporer d’ici 2010 5,75% de carburant d’origine végétale dans le gasoil et l’essence.

Autre «découverte» réalisée par les 27 ministres chargés de l’énergie: «L’efficacité énergétique est aujourd'hui la clé de voûte de la stratégie énergétique européenne», a déclaré Jean-Louis Borloo. Les ministres ont ainsi réaffirmé leur attachement à l’objectif de 20% d’efficacité énergétique d’ici 2020.

Reste à savoir si les Etats membres envisageront de rendre cet objectif contraignant ou de prendre des mesures secteur par secteur, comme rendre obligatoires des normes de consommation pour les appareils électriques. «Seule une décision du Conseil européen de rendre contraignant cet objectif permettra que l'Europe exploite le formidable gisement des économies d'énergie», estime Greenpace. L’ONG écologiste rappelle que la Commission estime que réaliser 20% d’économies d’énergie en Europe permettrait de réduire les émissions de CO2 de 780 millions de tonnes par an d’ici 2020.

(1) Article 3 de la directive 2003/30/CE visant à promouvoir l'utilisation de biocarburants ou autres carburants renouvelables dans les transports
(2) 20% de baisse des émissions de gaz à effet de serre, 20% d’énergies renouvelables et 20% de gains d’efficacité énergétique d’ici 2020


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus