Agrocarburants et alimentation seraient compatibles

Le 20 mai 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Réunis, cette semaine à Séville, pour une conférence internationale, les experts des agrocarburants se sont mis d’accord sur un sujet sensible. Le développement de ces carburants issus des plantes ne compromettrait pas la sécurité alimentaire mondiale. Le problème, c’est que sous le couvert de cette unanimité, tout le monde ne manie pas les mêmes chiffres.

Interrogée par Reuters, Martina Fleckenstein, du WWF, estime entre 380 et 450 millions d’hectares la surface agricole mondiale utilisable pour les productions énergétiques. Une estimation proche de celle publiée par Ecofys. Pour le consultant néerlandais, spécialiste des questions énergétiques et environnementales, ce sont 480 millions d’hectares (soit 30% des terres agricoles mondiales) qui peuvent être consacrés à la production de bioéthanol et de biogazole. Jusque là, tout le monde est à peu près d’accord.

C’est sur le résultat final que les avis divergent. Pour Carlo Hamelinck, d’Ecofys, les agrocarburants pourraient représenter, au milieu du siècle, près de la moitié des carburants consommés. Pas d’accord, répond Enrique Cerdá Olmedo. Se basant sur des données de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le professeur de génétique végétale à l’université de Séville estime que les agrocarburants ne pèseront pas plus de 3% de la consommation énergétique des transports. Ce que ne dément pas forcément l’agence internationale de l’énergie.

Dans une note récente, l’institution de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) estime que, selon les politiques mises en œuvre, ces carburants « verts » représenteront en 2050, entre 2,2% et 26% de la consommation des carburants automobiles.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus