Agriculture de proximité: un plan d’actions

Le 20 avril 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Mardi 14 avril, Michel Barnier, ministre de l'agriculture, a annoncé un plan d'actions pour favoriser les circuits courts de production et de commercialisation agricoles, à l’instar de la démarche promue par l'Association pour le maintien d'une agriculture paysanne (Amap).

Ce plan s'appuie sur les conclusions d'un groupe de travail mis en place à la suite des Assises de l'agriculture et du Grenelle de l'environnement. Il comprend 14 mesures regroupées en 4 axes: améliorer et diffuser les connaissances sur ce mode d’activité, adapter la formation des agriculteurs, favoriser leur installation (accès au foncier, aides publiques, prêts bancaires) et mieux organiser les circuits courts. Ces mesures seront déclinées au niveau régional d’ici fin 2009. «Les circuits courts, qui recréent du lien entre les consommateurs et les agriculteurs, contribuent au développement d'une agriculture durable et d'une consommation responsable» a déclaré Michel Barnier.

La Confédération paysanne s’inquiète toutefois, dans un communiqué du 17 avril, de la disparition de certaines mesures visant à «éviter les dérives et concrétiser la reconnaissance de cette agriculture de proximité qu'elle défend depuis sa création». Elle souligne ainsi la nécessité «d’adapter les normes de conception industrielle à la dimension des petites et moyennes fermes».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus