Agriculture biologique: bilans européen et français pour 2006

Le 03 mars 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Lors du séminaire international de l'Agence bio qui s'est tenu le 26 février, des données concernant l'année 2006 ont été présentées. La part de surface agricole utile (SAU) consacrée au bio dans l'Union européenne des 27 est passée de 3,9 à 4,3% entre 2005 et 2006. L'Italie possède toujours le plus grand nombre d'hectares consacrés au bio (plus de 1,1 million en 2006), et l'Autriche occupe encore la tête du classement quant à la part de SAU cultivée en bio (13,03%).

Selon l'Agence bio, «les pays baltes, la péninsule ibérique, les pays d'Europe centrale connaissent un développement spectaculaire des surfaces en peu de temps». L'Estonie cultive du bio sur presque 9% de sa SAU, et la République tchèque sur plus de 6%.

En France, seuls 2% de la SAU servaient à cultiver du bio en 2006. L'augmentation d'hectares a été très faible entre 2005 et 2006 (de 550.461 à 552.824). Lors du Grenelle de l'environnement, deux objectifs ont toutefois été fixés: passer à 6% de la SAU en bio d'ici 2010 et à 20% d'ici 2020.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus