Agriculture: 2 millions pour réduire les émissions d’ammoniac et de PM

Le 18 novembre 2016 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les effluents d'élevage, très émetteurs d'ammoniac.
Les effluents d'élevage, très émetteurs d'ammoniac.

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et deux ministères financent des projets pour réduire les émissions de ces deux polluants.

L’agriculture est responsable de 97% des émissions d’ammoniac et émet quantité de particules fines, notamment via le brûlage à l’air libre de résidus agricoles. C’est pour encourager les professionnels à réformer leurs pratiques que le ministère de l’agriculture, le ministère de l’environnement et l’Ademe viennent de lancer ‘Agr’Air’. Objectif: accompagner techniquement et financièrement des projets-pilotes permettant de déployer les technologies et pratiques agricoles qui réduisent les émissions de ces deux polluants.

Ammoniac stable

Car en dépit de la mise en œuvre depuis plusieurs décennies de techniques comme la fertilisation azotée des cultures, une meilleure gestion des effluents d’élevage, une adaptation de l’alimentation animale, l’augmentation du temps de pâturage ou la valorisation des résidus agricoles au lieu de les brûler, les émissions d’ammoniac n’ont pas du tout diminué –voire augmenté au plan européen-,  contrairement à d’autres polluants. «Aussi, le déploiement plus large des pratiques agricoles peu émettrices nécessite d’identifier concrètement, sur le terrain, les freins et les leviers pour leur mise en œuvre», espèrent les autorités.

Reproductibles et pérennes

Pour 2017, l’Ademe mobilisera un budget d’environ 2 millions d’euros. Les projets devront présenter des dépenses éligibles d’un montant minimal de 150.000 € et dureront environ trois ans. Les projets susceptibles d’être retenus seront les plus ambitieux en termes de réduction des émissions, les plus reproductibles et pérennes, les plus aboutis, et ceux qui sauront au mieux mobiliser cofinanceurs et partenaires.

 

Date limite de dépôt des dossiers: 31 mars 2017.

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus