Afrique de l’est: les criquets, conséquence du réchauffement?

Le lundi 03 février 2020 à 18h 38 par Romain Loury
Le criquet pèlerin, pire ravageur des cultures
Le criquet pèlerin, pire ravageur des cultures
A. Foucart/Cirad

L’Afrique de l’est fait face à une menace sans précédent de criquets pèlerins, qui pourrait engendrer une grave crise humanitaire au cours des prochains mois, prévient l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Ce phénomène pourrait être lié au réchauffement.

Extrait : Cette épidémie acridienne est «la pire que l'Éthiopie et la Somalie aient connu en 25 ans et la pire au Kenya en l'espace de 70 ans», a indiqué la FAO jeudi 30 janvier. Alors qu’un nuage de 1 km2 consomme autant de nourriture...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus