Afrique centrale: création d'un observatoire des risques

Le 14 octobre 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La prévention des risques naturels ne peut pas être le lot des pays développés même s'il faut des moyens financiers pour mettre en œuvre un organisme adapté. Les pays d'Afrique centrale (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon et Tchad) se sont engagés à créer un observatoire sous-régional des catastrophes dont les modalités de mise en route ont été discutées du 7 au 9 octobre lors de l'atelier de Yaoundé, sous le patronage du gouvernement camerounais et en présence d'experts japonais et français. A l'issue des réunions a été adoptée la déclaration de Yaoundé, projet de convention-cadre pour la création de l'organisme de gestion prévisionnelle des risques. Une première étape en attendant l'accord des pays africains.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus