Afrique/Asie: le rotavirus en tête des diarrhées infantiles

Le 15 mai 2013 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le rotavirus, première cause des diarrhées chez les jeunes enfants
Le rotavirus, première cause des diarrhées chez les jeunes enfants

Cause majeure de mortalité dans les pays du Sud, les diarrhées du jeune enfant sont principalement dues à 4 pathogènes alimentaires, en premier lieu le rotavirus, selon une grande étude publiée dans le Lancet.

En Afrique subsaharienne et en Asie, on estime qu’environ 1 décès sur 10 chez les enfants de moins de 5 ans est dû à des diarrhées. Celles-ci seraient à l’origine de 800.000 décès de bébés et d’enfants chaque année dans le monde, un chiffre en baisse de 4% par an.

Si la situation est bien connue, on en sait moins sur les pathogènes responsables. Menée pendant trois ans sur 9.439 enfants atteints de diarrhées issus de 7 pays [1], l’étude GEMS (Global Enteric Multicenter Study), que vient de publier l’équipe de Myron Levine (University of Maryland, Baltimore), vient en partie combler cette lacune.

Seul de ces pathogènes à faire l’objet d’un vaccin, le rotavirus demeure la première cause de diarrhée, particulièrement chez les enfants de moins de 1 an. Il est suivi par Cryptosporidium, les Escherichia coli productrices d’entérotoxines (STEC), puis Shigella. D’autres ont une importance plus locale, comme Aeromonas, principal agent de diarrhée au Pakistan et au Bangladesh.

Tous pathogènes et pays confondus, les enfants âgés de 0 à 3 ans ont chaque année 30,8% de risques de contracter une diarrhée jugée sévère à modérée. Si l’Inde arrive largement en tête des 7 pays en termes d’incidence, la mortalité y est moindre qu’ailleurs, notamment au Mozambique et au Kenya. Sans surprise, ce sont aussi dans ces pays africains à forte mortalité diarrhéique que le virus du sida est le plus répandu, notamment chez les enfants.

[1] Gambie, Mali, Mozambique, Kenya, Inde, Bangladesh et Pakistan.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus