Aéroport Notre-Dame-des-Landes: la Loire-Atlantique vend ses terres

Le 14 décembre 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le Conseil général de Loire-Atlantique, qui détient une partie des terres où doit être implanté l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, a validé le 13 décembre la vente des terrains à la société Aéroports du grand Ouest. Le contrat de concession a été signé le 30 décembre dernier avec cette société qui associe le groupe Vinci, la CCI de Nantes, et la société Entreprises de travaux publics de l’Ouest (voir JDLE). La transaction porte sur 928 hectares, soit 5 millions d’euros. L’opposition a boycotté ce vote qui finalement a été validé par 31 conseillers généraux sur 59.

Le conseil général vendait aussi à Vinci 128 ha de réserves foncières, destinées à la réinstallation des agriculteurs qui ont manifesté la semaine dernière. Certains élus locaux craignent comme les agriculteurs «un détournement de destination» des terres.

57 ha situés en bordure de zone, mais à l'extérieur, étaient également associés à cette vente. «Rien ne vous oblige à les vendre», a attaqué Françoise Verchère (Parti de gauche). «Pourquoi vendre des terres situées en dehors de la zone, où est l'intérêt?», a enchaîné le sénateur UMP André Trillard, pourtant favorable à l'aéroport.
 
Porte-parole des opposants à l'aéroport, Julien Durand a suivi les débats dans le public. «Une fois de plus, on a assisté au grand écart. D'un côté, le conseil général ne cesse de proclamer qu'il veut préserver les terres agricoles; de l'autre, il cède aux exigences de Vinci», fulmine l'opposant, rappelant que le constructeur a besoin d'hectares pour l'aéroport.
 
Un sujet qui reviendra sur la table des négociations au moment des discussions sur les mesures compensatoires environnementales imposées par le Grenelle II. Les mesures proposées sont pour le moment très contestées.
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus