Adoption de la nouvelle directive sur les jouets

Le 19 décembre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les députés européens ont adopté une nouvelle directive sur la sécurité des jouets, au terme d'un accord avec le Conseil, jeudi 18 décembre, selon un communiqué du même jour.

La directive, adoptée à 481 voix contre 113, vise à renforcer la sécurité des jouets. L’interdiction de substances cancérigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction (CMR), assortie de conditions d'exemption, ainsi que la restriction d'usage de métaux lourds (arsenic, cadmium, plomb, mercure) et de parfums allergisants, figurent dans la nouvelle législation. Selon le souhait des députés, les avis apposés sur les jouets et leurs emballages devront être précédés de la mention «avertissement» afin d'être plus visibles.

Cependant, les associations de consommateurs déplorent le manque d’ambition du texte. «Il reflète plus les intérêts de l'industrie du jouet que ceux des enfants. Au vu des risques toujours existants, en particulier liés aux substances chimiques dangereuses (cancérigènes, allergènes et perturbateurs hormonaux), une nouvelle révision sera très bientôt nécessaire et inévitable», a déclaré la directrice générale du Bureau européen des unions de consommateurs (Beuc) dans un communiqué du 18 décembre. L’association Women in Europe for a common future (WECF) a récemment montré que 95% des jouets européens contenaient des substances chimiques dangereuses comme le formaldéhyde, les retardateurs de flamme bromés ou des solvants.

Les Etats membres devront se conformer à la directive au plus tard 18 mois après sa publication.
Après l'entrée en vigueur de la directive, une période transitoire de 2 ans, voire 4 dans le cas des dispositions sur les produits chimiques, devrait être toutefois fixée afin de permettre l’adaptation des industriels.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus