Ademe: vers un budget 2010 de près de 4 milliards d’euros

Le 25 janvier 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En 2010, l’Ademe devrait largement conforter sa place de «bras armé du Grenelle» (1). Son budget prévisionnel 2010 est de 1,073 milliard d’euros en autorisation d’engagement, plus du triple du budget 2008 (339 millions €). Il pourrait grimper jusqu’à 3,923 milliards € si les 2,85 milliards qui doivent être alloués à l’Ademe dans le cadre du «grand emprunt» sont confirmé par le Parlement au cours de l’examen du projet de loi de finances rectificatives pour 2010.

«2010 va être une période importante de mutation environnementale de notre société», a assuré vendredi 22 février le président de l’Ademe Philippe Van de Maele, au cours de ses vœux à la presse. L’agence va accélérer le déploiement du fonds démonstrateur et autres fonds Grenelle, lancés en 2009.

L’ensemble des fonds alloués à l’Ademe pour alimenter les fonds Grenelle –fonds Chaleur, plan Déchets, communication, sites pollués et points noirs Bruit– a été engagé en 2009, pour un montant total de 319 millions €. «Nous sommes même allés un peu au-delà des objectifs assignés pour le fonds Chaleur.» Ce montant devrait passer à 598 millions € cette année.

Sans tenir compte pour l’instant des fonds peut-être issus du «grand emprunt», l’énergie se taille la part du lion, avec 572 millions € du budget d’intervention en 2010 (465,5 en 2009). Viennent ensuite les déchets: 259 millions € contre 154,5 millions l’an passé.

(1) L’expression est de Matthieu Orphelin, directeur de cabinet de la présidence de l’Ademe, dans une interview accordée au JDLE le 11 novembre 2008
(2) Dans le JDLE «Agrocarburants: l'Ademe va modifier son rapport controversé»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus