Ademe: bilan et perspectives 2006

Le 23 janvier 2006 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Ademe vient de présenter son bilan pour l'année qui vient de se terminer ainsi que les principaux travaux prévus pour l'année 2006 principalement dans le domaine des déchets et de l'énergie.

En 2005, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) affiche sa satisfaction sur les actions mises en oeuvre dans le domaine des déchets et de l'énergie. L'agence a participé au lancement de la campagne «réduisons vite nos déchets, ça déborde» et a préparé le dispositif de soutien aux chargés de mission prévention qui entre en application en ce début d'année 2006. Elle souligne également le renforcement de son rôle d'information et d'observation, comme dans le cadre du registre des producteurs d'équipements électriques et électroniques (EEE). L'Ademe a également évoqué son bilan dans le secteur de l'énergie. Ses actions ont été soutenues par le renchérissement des prix des énergies fossiles. La France compte désormais près de 120 parcs éoliens composés de 1.000 éoliennes. La puissance installée, en 2005, s'est élevée à 354 mégawatts (MW), soit une augmentation de 140% par rapport à l'an passé. Le plan biocarburants et la mise en route de 6 nouvelles unités de production en 2007 devrait permettre à l'Hexagone de retrouver sa place de leader. 

Les particuliers ont également contribué a une belle année énergétique grâce notamment aux crédits d'impôt mis en place l'an dernier, qui s'inscrivent dans la stratégie de division par 4 des gaz à effet de serre d'ici 2050. La vente d'appareils de chauffage au bois a connu une hausse de 127% entre 2004 et 2005. Le marché du solaire se porte bien avec 14.000 chauffe-eau individuels vendus, il a fait un bond de 70% par rapport à 2004. Quant à la surface totale des capteurs installés, elle a presque doublé en un an avec plus de 100.000 mètres carrés (m2). Les ventes de chaudières à condensation ont été doublées en 2005. Un comportement qui devrait se consolider cette année puisque la loi des finances pour 2006 a accru les taux et rendu éligibles de nouveaux équipements utilisant les énergies renouvelables. Une politique que l'Ademe va de nouveau soutenir En outre, la consommation d'énergie est devenue un critère d'achat des particuliers: pour 51,8% des Français l'étiquette Energie a de l'influence sur le choix des appareils électroménagers. L'Ademe promet pour 2006 la promotion des étiquettes énergie sur les véhicules et dans le domaine du bâtiment, et en général davantage d'informations pour des achats responsables que ce soit sur l'énergie et les déchets.

L'une des opérations phares de l'Ademe, Stop pub, devrait revenir en force cette année. Sur la base du bilan de 2004 (1), l'Ademe s'est rendu compte que seulement 5% des Français l'avaient adoptée, alors que 15% des habitants ne sont pas intéressés par les courriers non adressés et ne veulent pas en recevoir. L'objectif de la campagne 2006 sera donc d'atteindre ces 15%, une proportion qui devrait inciter les annonceurs à réduire les volumes imprimés, et par conséquent permettre un gain environnemental. L'opération 2004 a montré non seulement que la production de ces imprimés avait stagné, ce qui ne peut pas être forcément imputé à Stop pub, mais aussi que 30% des utilisateurs de l'autocollant sont insatisfaits car leur demande n'est pas prise en compte par les distributeurs d'imprimés. Si l'Ademe parvient à son objectif, elle estime que 150.000 tonnes de déchets papier en moins seraient à traiter par les collectivités locales. Chaque année, c'est un million de tonnes de courrier non adressés qui remplissent les boîtes aux lettres, soit 5% des poubelles de chaque foyer.

L'année 2006 sera enfin et surtout marquée pour l'Ademe par l'élaboration du nouveau contrat d'objectif 2007-2010 qui présentera les priorités de l'Agence pour les 4 années à venir. Elle espère qu'il confortera sa place «d'interlocuteur» et de «partenaire de référence du grand public, des entreprises, des collectivités locales et de l'Etat sur ses thématiques».



(1) 3 millions d'autocollants ont été mis à disposition par l'intermédiaire des collectivités locales. Pour 2006, ce sont 6 millions d'exemplaires qui sont prévus.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus