Achats éco-responsables: d’énormes progrès restent à faire

Le 10 juin 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
argent euros
argent euros

Si dans les entreprises, certains départements des achats veillent à choisir des produits éco-conçus ou ayant le moins d’impact possible sur l’environnement, d'autres ne tiennent pas compte de ce type d'offre. Des initiatives étrangères d’incitation aux achats verts pourraient inspirer les acteurs français.

«Produits ‘verts’ et achats des entreprises». Le colloque organisé par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) les 4 et 5 juin avait pour but de débattre de l’incitation en faveur des achats verts au sein des entreprises françaises. Une enquête réalisée en 2007 (1) auprès de 85 responsables des achats européens a établi que l’instauration de «passations de marchés durables» est leur troisième priorité pour 2007-2008, la première étant de faire des économies. Pour Olivier Menuet, l’un des auteurs, le mouvement s’accélère, car les achats durables étaient la cinquième priorité en 2005, et la septième en 2003. Mais les acheteurs français semblent moins décidés que leurs collègues étrangers à privilégier ces achats.

Retrouvez la suite de cet article sur le blog du Salon Pollutec 2010

(1) «European Sustainable Procurement Survey – 2007», étude menée en partenariat par HEC, Ecovadis et Ariba



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus