Accord sur le bromure de méthyle de 20%

Le 05 juillet 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) a annoncé qu'une vingtaine de pays réunis vendredi à Montréal s'est engagée à réduire, en 2006, de 20% leurs quotas d'utilisation du bromure de méthyle par rapport à l'an dernier. Les pays ont donc obtenu la possibilité d'utiliser plus de 13.000 tonnes de ce pesticide, qui a des effets néfastes sur la couche d'ozone, contre 16.000 en 2005. Les Etats-Unis, les plus grands consommateurs, ont obtenu un quota de près de 7.000 tonnes. Le bromure de méthyle est surtout reconnu pour ses propriétés de désinsectisation des céréales et des emballages en bois qui servent pour le transport de produits agricoles. Son utilisation aurait dû cesser depuis le 1er janvier 2005, mais plusieurs pays ont demandé des dérogations afin de trouver un substitut. Ils ont jusqu'en 2015 pour stopper toute utilisation du bromure de méthyle.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus