Accord sur la réduction de la pollution maritime

Le 14 février 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le sous-comité sur les liquides et gaz en vrac (BLG) de l'Organisation maritime internationale (OMI) réuni du 4 au 8 février a adopté des modifications à l'annexe 6 de la convention Marpol (1) intitulée «réglementation pour la prévention de la pollution de l'air par les navires». Selon un communiqué de l'OMI, le comité de protection de l'environnement marin (MEPC) examinera prochainement ces propositions et une adoption des amendements est prévue pour octobre. Trois options ont été retenues dans le but de réduire les oxydes de soufre et les particules fines (PM) en modifiant la composition des carburants.

Selon leur type, les nouveaux moteurs de navire seront par ailleurs soumis à des normes d'émissions différentes pour les oxydes d'azote. Le sous-comité BLG a apporté des amendements au code technique relatif à ces polluants, qui abordent notamment la certification des moteurs produits en série.

Le 4 février, la Chambre de commerce internationale (ICC) a appelé les Etats membres de l'OMI à ne pas mettre en oeuvre d'action nationale, régionale ou locale sur les émissions polluantes tant que l'OMI n'aurait pas adopté les nouvelles normes. Selon l'ICC, les industries maritime et portuaire ne peuvent éviter une mosaïque de réglementations des émissions polluantes autour du monde qu'avec un système international efficace établi par l'OMI.



(1) Convention internationale basée sur deux traités adoptés en 1973 et 1978 et portant sur la prévention des pollutions liées aux navires, d'origine opérationnelle ou accidentelle.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus