Accord européen sur la violence et le harcèlement au travail

Le 27 avril 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les organisations syndicales et patronales européennes ont signé, jeudi 26 avril à Bruxelles, un accord cadre sur la lutte contre le harcèlement et la violence au travail, qui touchent chacun près de 5% des travailleurs européens. Selon les termes de l'accord, les employeurs, après consultation des travailleurs et de leurs représentants, s'engagent à mettre en place des procédures permettant le traitement de situations de cette nature et à veiller à leur application. Le texte affirme que «le respect mutuel de la dignité des autres sur le lieu de travail», à tous les niveaux, est pour les entreprises une des clés du succès. Le harcèlement et la violence sont donc déclarés «inacceptables». L'accord précise qu'il est important d'agir avec discrétion afin de protéger la dignité et l'intimité de tous, que les fausses accusations doivent être sanctionnées, et que «des mesures appropriées doivent être prises à l'encontre de l'auteur, notamment une sanction disciplinaire. »










A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus