Accord européen pour mieux protéger les lacs de Prespa

Le 27 octobre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Commission européenne propose de ratifier un accord visant à protéger le développement durable de la zone du parc de Prespa. Il s’agit du premier exemple de zone transfrontalière protégée en Europe du Sud-Est, indique-t-elle dans un communiqué du 26 octobre.

Partagée entre la Grèce, l'Albanie et l'ancienne République yougoslave de Macédoine, la zone naturelle concernée est unique, notamment grâce à ses lacs. L’accord qui a été négocié permet un « net changement dans les mécanismes de coopération locale existants ».

Les parties seront tenues de gérer les lacs d'une manière prudente, en accordant une attention particulière au niveau de l'eau. La pollution doit être évitée et la biodiversité, protégée et conservée. Tout projet de développement du parc doit être réalisé de façon durable.

L'Union européenne, en tant que partie, devra faciliter « le partage avec les Etats membres et les parties intéressées des nombreuses expériences, meilleures pratiques et connaissances acquises dans le cadre de la stratégie commune de mise en œuvre de la directive-cadre sur l’eau de 2000 », précise le communiqué. Cela couvre notamment l'analyse des pressions et incidences sur le bassin hydrographique, la surveillance de l'état des eaux et la participation publique.

Conformément à la directive-cadre sur l'eau, lorsqu'un bassin hydrographique s'étend au-delà du territoire de l'Union, les Etats membres concernés doivent établir une coordination appropriée avec les pays tiers concernés, en vue de réaliser les objectifs de la directive sur l'ensemble du district hydrographique.

Le Conseil et le Parlement vont devoir approuver la ratification de l’accord pour permettre son entrée en vigueur.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus