Accord des 25 sur la directive piles et accumulateurs

Le 21 décembre 2004 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les Etats membres ont trouvé un accord politique sur la nouvelle directive piles et accumulateurs lors du Conseil environnement lundi 10 décembre. L'interdiction du cadmium -  un métal lourd toxique et cancérigène - dans les accumulateurs portables ne va finalement pas inclure les systèmes d'alarme et d'urgence, les équipements médicaux et les outils électriques sans fil, ce qui représente plus de 70% du marché. Cependant, l'exemption des outils électriques sera revue lors d'une procédure de codécision du Conseil et du Parlement européen, quatre ans après la date de transposition de la directive au niveau national.

D'autre part, les ministres chargés de l'environnement ont intégré un objectif de collecte de 25 et 45% des ventes moyennes annuelles des trois années précédentes. Ces chiffres devront être atteints respectivement 4 ans puis 8 ans après la transposition de la directive. Toutefois, selon le Commissaire européen chargé de l'environnement Stavros Dimas, «l'expérience que nous avons avec les procédés de collecte existant montre que l'accord sur la durée pour atteindre un taux de collecte de 45%, c'est-à-dire huit ans après la date de transposition, est inutilement long. Plus vite nous agirons dans la collecte et le recyclage, mieux ce sera pour l'environnement et pour la rentabilité.»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus