Accord cadre sur le bois signé entre l'Etat et l'interprofession

Le 16 novembre 2018
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Bientôt des éoliennes en bois ?
Bientôt des éoliennes en bois ?
VLDT

L'Etat et l'interprofession du bois ont signé vendredi 16 novembre un contrat de filière pour relancer un secteur riche en emplois, ais en grande difficulté, représentant une large part du déficit de la balance commerciale française.

La filière forêt-bois génère près de 400.000 emplois directs et indirects au sein des 60.000 petites, moyennes et grandes entreprises.

Mais il y a un hic: le secteur représente de manière récurrente 10% du déficit total de la balance commerciale française. D'où l'importance de dynamiser cette activité.

Parmi les pistes mises en avant dans l'accord conclu figure le développement des usages du bois dans des univers où les industriels étaient jusqu'à maintenant peu présents, notamment l'aménagement intérieur, l'urbanisme vert, le luxe, le sport et la santé.

Autre axe de soutien au développement: des programmes de formation pour les dirigeants d'entreprises afin de s'adapter aux nouveaux besoins des clients et donneurs d'ordres et d'aider les PME du secteur à grandir et à devenir des entreprises de taille intermédiaire (ETI).

Le contrat prévoit enfin de profiter des chantiers générés par les Jeux olympiques de 2024 à Paris pour soutenir la filière dans le secteur de la construction.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus