Accidents du travail à Fessenheim

Le 05 septembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Fessenheim par temps clair.
Fessenheim par temps clair.

Un incident de nature chimique s'est produit, aujourd’hui 5 septembre vers 16 heures, sur la seconde tranche de la centrale nucléaire de Fessenheim. Selon les services du ministère de l’écologie, «il s'agit d'un accident du travail qui a entrainé des brûlures légères aux mains pour deux salariés, qui ont été pris en charge médicalement». 

«Deux personnes ont été légèrement brûlées à travers leurs gants», suite à un incident lié à la manipulation d'un produit chimique, et non à un incendie, a confirmé à l'AFP une porte-parole d’EDF, exploitant du site. «C'est un problème lors d'une opération de maintenance» qui a eu lieu «dans des bâtiments auxiliaires de la zone nucléaire, mais pas dans le bâtiment du réacteur», a-t-elle ajouté.

La préfecture du Haut-Rhin a également indiqué à l'AFP qu'il ne s'agissait pas d'un incendie. «Il y a eu un dégagement de vapeur d'eau oxygénée produit suite à l'injection dans un réservoir de péroxyde d'hydrogène qui a réagi avec de l'eau», a précisé un porte-parole.

Une information confirmée par une source proche des secours. Selon cet informateur, les pompiers auraient dégagé du bâtiment, situé à proximité du réacteur n°2, huit personnes touchées: deux blessés souffrant de brûlures aux membres supérieurs et six salariés ressentant des picotements dans les membres supérieurs.

«Il n’y a pas d’incendie et pas de blessé», indique pourtant EDF, dans un communiqué.

Dans un autre communiqué, la ministre de l’écologie indique s’être entretenue avec des responsables de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui ont confirmé «que cet incident est sans enjeu de sûreté».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus