Accidents des yeux: retour sur la prévention

Le 13 décembre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Une étude italienne est revenue sur les accidents du travail liés aux yeux, et sur la politique de prévention à mettre en place.

Après avoir noté qu'un tiers des accidents du travail enregistrés en 1988 à Imola touchait les yeux, les services italiens de santé au travail ont lancé une campagne de prévention sur ce thème. Etant donné que sur les 1.043 travailleurs blessés aux yeux, 72% travaillaient en contact avec des métaux, le plus souvent dans des entreprises employant moins de 10 employés, cette catégorie a été plus spécifiquement visée. Dans un article paru dans le numéro de décembre de la revue scientifique Occupational and environmental medicine (OEM), des chercheurs italiens ont analysé les différentes actions menées entre 1988 et 2003, dans la région d'Imola.

Cinq périodes ont été identifiées. Entre 1988 et 1990 une période de pré-intervention montre qu'un problème spécifique lié à la prévention des risques des accidents de l'oeil existe. Poussant plus loin leurs recherches, les services de santé au travail découvrent que dans les 12 usines étudiées, seules 75% des machines sont dotées de protection contre les projections d'éclats ou d'étincelles. Et si tous les travailleurs sont munis de protections individuelles, 50% ne sont pas adaptées (mauvaise qualité, taille non adaptée, etc.). Suite à ces observations, une brochure a été conçue, contenant une introduction sur la situation locale, c'est-à-dire la fréquence importante des accidents des yeux dans la région d'Imola, et la gravité de certaines situations afin de motiver les travailleurs. Puis la brochure présentait une liste des situations à risque, et enfin, une explication des actions de prévention, notamment la manière de sélectionner ses protecteurs oculaires individuels.

Entre 1991 et 1992, les services publics ainsi que les syndicats ont distribué cette brochure dans toutes les usines où ont lieu des accidents aux yeux, mais aussi dans les écoles, les services d'urgence des hôpitaux, les mairies, etc. La télévision, la radio et la presse écrite locale ont également été mises à contribution. Ensuite, 55 inspections du travail ont eu lieu entre 1993 et 1996. D'après leurs résultats, 100% des employeurs et 90% des employés ont été «exposés» à la brochure. Et 98% des travailleurs étaient munis d'équipements de protection adéquats.

Ensuite, les données des chercheurs montrent que les accidents des yeux diminuent plus fortement que les autres types d'accidents entre 1988 et 2003. Une baisse encore plus significative dans le secteur de la métallurgie que dans ceux de la construction, du bois et de la céramique. D'après les chercheurs, cette analyse montre qu'«une intervention soigneusement coordonnée, d'envergure importante, peut conduire à des réductions durables dans le cas des accidents des yeux.»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus