Accès à l’eau: l’Unicef dresse un sombre bilan

Le 29 septembre 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon Reuters, le Fonds des nations unies pour l'enfance (Unicef), dans son rapport «Progrès pour les enfants», dresse un triste bilan concernant l'accès à l'eau et l'hygiène dans les pays en voie de développement. Environ 2,6 milliards de personnes dans le monde, en majorité en Afrique et en Asie, n'ont pas accès à l'assainissement et à l'hygiène de base. Elles sont ainsi plus vulnérables à certaines maladies et la mortalité infantile est plus importante que les personnes ayant accès à l'assainissement.

La directrice générale de l'Unicef, Anne Veneman, a indiqué que 425 millions d'enfants de moins de 18 ans n'ont pas accès à une source d'eau potable de qualité et plus de 980 millions ne bénéficient pas de conditions d'hygiène et d'installations sanitaires adaptées. Chaque jour, 5.000 enfants de moins de 5 ans décèdent des suites de maladies diarrhéiques.

L'un des objectifs du Millénaire fixé par l'Unicef est de diminuer de moitié le pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable. Mais pour cela, il faudrait en ouvrir l'accès à 138 millions de personnes supplémentaires chaque année jusqu'en 2015. Ce qui est encore loin d'être le cas.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus