Accès à l’eau: Chirac veut taxer le trafic maritime

Le 14 novembre 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lors d’une conférence à l’Unesco jeudi 13 novembre, l’ancien président de la République Jacques Chirac a proposé une taxe sur le transport maritime pour financer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement. 900 millions de personnes n’y ont toujours pas accès dans le monde.

Lors d’un colloque «L’eau pour la paix, la paix pour l’eau» organisé par l’Unesco, l’Agence française de développement et la Fondation Chirac, l’ancien président a souhaité la mise à l’étude de cette taxe sur les voies maritimes les plus fréquentées, et donc les plus susceptibles de générer de la pollution.

En mai 2006, une taxe de solidarité sur les billets d’avion était entrée en vigueur à l’initiative de l’ancien président. Destinée à alimenter l’aide au développement, elle n’avait rapporté que 160 millions d’euros en 2007, contre 205 millions d’euros prévus.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus