Vers une révision de la PPE?

Le 06 novembre 2019 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Laurent Michel, directeur général de l'énergie et du climat.
Laurent Michel, directeur général de l'énergie et du climat.
VLDT

Le directeur général de l’énergie et du climat a annoncé une nouvelle révision de la PPE.

 

Alors que les parlementaires débattent du projet de loi de finances 2020, le directeur général de l’énergie et du climat (DGEC) prépare l’accélération de la transition énergétique. Invité, ce mercredi 6 novembre, de l’association Equilibre des énergies, Laurent Michel a annoncé quelques coups de pouce à la transition.
Le premier d’entre eux et non des moindres sera l’avis rendu par le Conseil constitutionnel sur la loi énergie-climat. «La décision est attendue cette semaine», a indiqué le DGEC[1].

convention citoyenne

Pas encore publiée, la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pourrait déjà être modifiée. La réussite de l’actuelle version s’appuie notamment sur une hausse régulière de la contribution climat énergie (CCE) récemment tuée dans l’œuf par le gouvernement. «Il faudra donc prévoir de nouvelles mesures et réviser plusieurs objectifs», confirme-t-il. Des mesures dont certaines pourraient être formulées par la convention citoyenne pour le climat, dont les préconisations sont attendues à la fin du mois de janvier 2020.

loi cadre

Pour associer davantage la représentation nationale à l’élaboration de la stratégie énergie-climat, le gouvernement pourrait proposer le vote d’une loi-cadre en début du prochain quinquennat, «dont découleront la programmation pluriannuelle de l’énergie et la stratégie nationale bas carbone.»



[1] La décision doit être rendue publique jeudi 7 novembre, indique le Palais royal.

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus