- 

A vélo ou en voiture: l’exposition à la pollution sera mesurée

Le 12 juin 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le réseau de surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France Airparif lance une campagne annoncée en décembre 2007 (1) qui consiste à mesurer la pollution de l’air à laquelle sont exposés les cyclistes et les automobilistes franciliens, en particulier durant les trajets entre leur domicile et leur lieu de travail. Soutenue par l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset), elle fait suite à deux campagnes qui, en 2006, ont permis d’évaluer l’exposition à la pollution de citoyens équipés de colliers de mesure pendant une journée entière et en fonction de leurs modes de déplacement. Durant l’été 2007, des mesures de dioxyde d’azote (NO2) avaient par ailleurs été enregistrées à bord d’un véhicule dans le trafic parisien.

La nouvelle campagne vise donc à mesurer en continu la qualité de l’air à laquelle sont exposés les cyclistes, tout en évaluant l’influence des pistes cyclables. Elle a aussi pour objectif de préciser les connaissances sur l’exposition dans un véhicule. Les polluants mesurés seront les particules de diamètre inférieur à 10 micromètres (10 µm) et les oxydes d’azote (NOx), car ils sont représentatifs selon Airparif du trafic routier. La publication des résultats concernant les cyclistes est prévue pour fin 2008, et celle concernant les automobilistes pour mars 2009.


(1) Voir l’article du JDLE «Fin de l’étude sur l’exposition individuelle à la pollution»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus