A son tour, l’Irlande du Nord interdit les OGM

Le 22 septembre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Irlande du Nord actionne le nouveau dispositif européen d'opt-out
L'Irlande du Nord actionne le nouveau dispositif européen d'opt-out
DR

 

Le ministre de l’environnement d’Irlande du Nord a annoncé le 21 septembre qu’il allait utiliser le nouveau dispositif européen d’opt-out pour interdire la mise en culture d’organismes génétiquement modifiés (OGM) sur son territoire.

Selon Mark H. Durkan, cette interdiction répond à une exigence de prudence. «Le modèle agricole et l’existence de nombreuses petites exploitations ne permettent pas de séparer convenablement les cultures OGM des cultures non-OGM», a-t-il justifié dans un communiqué.

«Par ailleurs nous sommes fiers de notre environnement naturel et de la riche biodiversité. La culture d’OGM, qui est controversée, pourrait nuire à notre image», a-t-il conclu. Cet argument avait déjà été évoqué par le ministre de l’environnement d’Edimbourg Richard Lochhead.

L’Irlande du Nord suit l’exemple de l’Ecosse, de l’Allemagne, de la Grèce et de la Lettonie, qui ont actionné le même dispositif fin août. De son côté, la France a annoncé mi-septembre qu’elle allait suivre le mouvement. Ce système a été ouvert par la directive 2015/412 entrée en vigueur début avril dans l’Union européenne. Il permet à chaque Etat membre d’accepter ou de refuser la culture d’OGM autorisés par l’UE.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus