A Pékin, l’air s’éclaircit un peu

Le 08 janvier 2015 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Pékin sur la bonne pente?
Pékin sur la bonne pente?
DR

Si la qualité de l’air y est toujours aussi mauvaise, Pékin a observé une légère amélioration en 2014 par rapport à 2013, a déclaré dimanche son centre municipal de surveillance de l’environnement.

En 2014, la capitale chinoise est parvenue à réduire sa consommation de charbon de 2,6 millions de tonnes, à retirer 476.000 véhicules obsolètes des routes et à fermer 375 usines, ont affirmé dimanche ses autorités environnementales.

Résultat: Pékin a compté l’année écoulée 204 jours avec une qualité de l'air acceptable, soit 20 jours de plus qu'en 2013, dont 93 jours jugés d’une excellente qualité -22 de plus qu’en 2013. Le nombre de jours de forte pollution est quant à lui passé de 58 jours à 45 jours (voir le JDLE).

L’amélioration touche aussi bien le dioxyde de soufre et les oxydes d’azote que les PM10 et les PM2,5. Pour ces dernières, la baisse est d’environ 4%, passant de 89,5 à 85,9 µg/m3. Une embellie notable, mais en-deçà des objectifs de 5% fixés pour 2014. Et Pékin se situe encore très loin du standard national de 35 µg/m3, seuil que le gouvernement chinois ne s’attend pas à atteindre avant 2030.

Persévérer en 2015

Pour 2015, la capitale se fixe un objectif de -5% pour les PM2,5 et de -6% pour le dioxyde de soufre (SO2) et les oxydes d’azote (NOx). Ce qu’elle espère obtenir grâce à sa nouvelle loi sur la protection de l’environnement, en vigueur depuis le 1er janvier, et qui prévoit de plus lourdes amendes vis-à-vis des activités polluantes, aussi bien de l’air que du sol et de l’eau.

Autre nouveauté, la Chine s’est engagée mercredi 7 janvier  à faciliter les procédures judiciaires intentées par des associations contre des pollueurs, notamment en obligeant la défense à payer leurs frais de justice lorsqu’elle est reconnue coupable.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus