- 

A Moscou les feux de forêt ont tué

Le 31 décembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Rétrospective 2010

 

Cette année, la Russie a connu la pire période de sécheresse depuis 130 ans. Chaleur extrême et mauvaise gestion de la forêt ont posé les jalons d’une remarquable saison d’incendies entre le printemps et l’été.

 

Selon le centre global de contrôle du feu, de l’université de Fribourg (Allemagne), plus de 16 millions d’hectares ont brûlé sur le territoire de la fédération de Russie au cours des 7 premiers mois de l’année.

 

Selon des chiffres diffusés le 17 septembre dernier par les services de l’état civil de Moscou, qui compte plus de 10 millions d'habitants, les incendies ont indirectement provoqué11.000 décès supplémentaires à Moscou, soit une hausse de 60 % en juillet-août par rapport à la normale.

 

En août, 15.016 décès ont été enregistrés dans la capitale russe contre 8.905 au même mois de l'année dernière ; soit 6.111 décès excédentaires, qu’il faut ajouter aux 4.824 décès excédentaires enregistrés en juillet par rapport à 2009.

 

Après avoir tenté de minimiser les impacts sanitaires des chaleurs, le gouvernement russe avait admis, le 30 août, 50 % de décès en plus à Moscou pour juillet, et 15.000 décès excédentaires dans le pays pour ce mois.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus