A Mayotte, des coupures d’eau (un peu) moins fréquentes

Le 03 avril 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
De l'eau pendant le week-end mais non potable...
De l'eau pendant le week-end mais non potable...

La sécheresse cède un peu du terrain à Mayotte. L’arrivée de la saison des pluies en mars, avec 5 mois de retard, va permettre «d’alléger les coupures d’eau effectuées un jour sur deux», indique la préfecture, dans un communiqué.

 

Les habitants des huit communes touchées par des restrictions depuis novembre dernier seront désormais approvisionnés tout au long du week-end. Soit du vendredi midi au lundi matin, «tant que la rivière Ourouvéni le permettra».

 

Eau non potable

Un bémol de taille: l’eau distribuée dans le réseau n’est toujours pas potable. La préfecture rappelle qu’il faut la faire bouillir pendant 5 minutes avant toute utilisation humaine. Ce qui a provoqué la colère de plusieurs habitants, réunis au sein du collectif «Les assoiffés du sud». Ceux-ci refusent de payer leur facture d’eau et jugent insuffisante la remise proposée par le Syndicat intercommunal d’eau et d’assainissement de Mayotte (SIEAM).

L’approvisionnement des Mahorais dépendra surtout de l’évolution des précipitations. Pour l’heure, le remplissage des deux retenues collinaires est loin d’être garanti avant la fin de la saison des pluies.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus