A Lyon, Sita invente la déchetterie fluviale

Le 03 décembre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Vision d'artiste de la déchèterie fluviale lyonnaise.
Vision d'artiste de la déchèterie fluviale lyonnaise.

Ville de confluent, la capitale des Gaules a toujours su valoriser ses fleuves. Il est donc logique que Rhône et Saône soient mis à contribution pour alléger le trafic routier urbain. C’est l’ambition de l’accord, conclu le 2 décembre à Pollutec, entre la Sita, la Compagnie nationale du Rhône, la Compagnie fluviale de transport et les Voies navigables de France. Objet de ce partenariat: mettre en œuvre, mi-2015, une déchetterie fluviale pour les habitants du Grand Lyon. 

Constituée d’une barge et d’un pousseur doté d’un moteur électrique, cette déchetterie s’amarrera pour la journée le long d’un quai. Un dispositif d’accueil du public et de réception des déchets sera installé à proximité. Sur réservation, un triporteur électrique collectera les encombrants des riverains au pied de leur immeuble.

Chaque soir, la déchetterie fluviale rejoindra le port Edouard Herriot pour les opérations de vidage et de recharge des équipements en énergie verte, avant d’aller s’amarrer sur un nouveau site de collecte.

Les déchets ainsi captés (gravats, déchets verts, encombrants) seront recyclés, compostés ou incinérés.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus