A l’Assemblée, le développement durable confié à un socialiste

Le 28 juin 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Jean-Paul Chanteguet, nouveau président de la commission du DD
Jean-Paul Chanteguet, nouveau président de la commission du DD

Après avoir composé ses groupes politiques, l’Assemblée nationale s’est affairée à nommer, ce 28 juin, son bureau et ses commissions permanentes.

Ce n’est pas un écologiste mais le socialiste Jean-Paul Chanteguet qui présidera la commission permanente du développement durable et de l’aménagement du territoire. Malgré l’expression de leur désaccord, en début de semaine, les écologistes n’ont donc pas obtenu gain de cause.

Lots de consolation, ils héritent d’une vice-présidence au bureau de l’Assemblée (Denis Baupin, Paris), d’une vice-présidence à la prestigieuse commission des finances (Eva Sas, Essonne) ainsi que d’une vice-présidence à la commission du développement durable (François-Michel Lambert, Bouches-du-Rhône).

Jean-Paul Chanteguet, qui succède à Serge Grouard, n’est toutefois pas un novice sur ces questions. Ce député de l’Indre, maire du Blanc, y participait déjà lors des dernières législatures, avec l’environnement comme sujet de prédilection. Président du parc naturel régional de la Brenne, il a également initié la proposition de loi visant à interdire l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste, déposée à l’Assemblée le 29 mars 2011. Agé de 63 ans, il entame son 5e mandat dans l’Hémicycle.

Créée le 1er juillet 2009, la commission du développement durable compte désormais 72 députés mais seulement 3 écologistes: Laurence Abeille, Denis Baupin, et François-Michel Lambert.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus