A Jakarta, la privatisation de l’eau est anticonstitutionnelle

Le 25 mars 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Manifestation pour la fin de la privatisation de l'eau à Jakarta
Manifestation pour la fin de la privatisation de l'eau à Jakarta

La coalition citoyenne opposée à la privatisation de l’eau dans la capitale indonésienne vient d’emporter une grande victoire. Les juges du tribunal central du district de Jakarta ont effet annulé, le 24 mars, le contrat conclu avec Suez Environnement en 1997, selon le Jakarta Post.

La Cour estime que la multinationale française «a commis des négligences quant à l’exercice, par les habitants de Jakarta, de leur droit à l’eau, droit humain reconnu par les Nations unies». Le recours, déposé en novembre 2013 par la coalition d’habitants, visait à faire annuler l’accord conclu le 6 juin 1997 entre l’opérateur municipal PAM Jaya et deux opérateurs privés, Lyonnaise Jaya (filiale de Suez) et Aetra Air Jakarta. Un accord qui avait échoué à garantir aux habitants de la capitale une eau potable de qualité, selon ce groupement de citoyens.

Le tribunal central du district de Jakarta ordonne de mettre fin à la privatisation de l’eau, jugée contraire à la constitution. Désormais, la distribution de l’eau potable devra être directement assurée par l’opérateur municipal PAM Jaya lui-même.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus