A Fos-sur-Mer, les arbres ont la mémoire de la pollution

Le mercredi 06 mars 2019 à 17h 46 par Romain Loury
Le port de Fos-sur-Mer
Le port de Fos-sur-Mer
Port de Marseille-Fos

Que ce soit par leurs feuilles ou par leurs racines, les arbres absorbent certains polluants, en particulier les éléments métalliques d’origine industrielle. Il est ainsi possible de retracer l’historique des émissions par une analyse chimique de leurs cernes, révèle une étude menée à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône).

Extrait : Chaque année, les arbres prennent un nouveau cerne. Cette propriété, notamment utilisée pour étudier les climats passés (par mesure de la largeur des cernes), pourrait aussi être appliquée dans l’analyse des émissions...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus