A Bayonne, les saumons pourront faire relâche dans le port

Le 25 juin 2019
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le port de Bayonne sera un havre de paix pour les saumons.
Le port de Bayonne sera un havre de paix pour les saumons.

 

La pêche aux filets dérivants y est désormais interdite.

 

Des années durant, les pêcheurs professionnels basques tendaient leurs filets dérivants dans le … port de commerce de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). C’est l’afflux de saumons atlantique dans cette portion de l’Adour qui motive cette pratique illégale.

Pratique désormais bannie. Saisi par des associations environnementales et de pêcheurs de loisir, le tribunal administratif de Pau a interdit, ce mardi 25 juin, la pose de filets dérivants dans le port de Bayonne; une pêche jusqu’ici tolérée par l’Etat.

Dans leur décision, les magistrats exigent des préfets des Landes et des Pyrénées-Atlantiques qu'ils appliquent une disposition du code des Transports interdisant la pêche dans les ports de commerce, sauf dérogation.

plus des trois quart des prises

Interrogé par l’AFP, Michel Rodes ne cache pas sa joie: «la satisfaction est totale, réagit le représentant de la Sepanso Aquitaine. C'est l'administration qui était en cause et ne faisait pas respecter la loi, on s'est attaqué à un défaut de l'Etat».

Autre son de cloche chez les pêcheurs professionnels de l'estuaire de l'Adour. «On attend de rencontrer les services de la préfecture pour qu'ils nous expliquent l'intégralité de ce jugement et comment ils voient les choses. Mais de toute façon, on appliquera la loi», souligne leur représentant Olivier Azarete.

Selon l'Association agréée pour la pêche de la protection du milieu aquatique, qui regroupe la majeure partie des pêcheurs de loisirs, les prises aux filets dérivants dans l'Adour représentaient «80 à 85% des prises de saumon» dans le fleuve.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus