A Amsterdam, des ristournes pour les navires électriques

Le 08 janvier 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Dans le port d'Amsterdam, bientôt des navires électriques ?
Dans le port d'Amsterdam, bientôt des navires électriques ?

Depuis le 1er janvier 2018, les navires disposant d’un système à propulsion zéro émission bénéficient d’une réduction de 20% sur les tarifs portuaires d’Amsterdam et de Zaanstad (Pays-Bas).

 

Les deux ports néerlandais appliquent le système de certification international Green Award, créé dès 1994 pour les pétroliers et progressivement étendu à tout bateau destiné à la navigation maritime et intérieure. En décembre, ce dispositif s’est élargi avec la création d’un label Platine[1], attribué aux navires n’affichant aucune émission de dioxyde de carbone (CO2), d’oxydes de soufre (SOx), d’oxydes d’azote (NOx) et de particules fines.

En 2015, le port d’Amsterdam avait rejoint Green Award, réduisant ses tarifs portuaires pour les navires bénéficiant des labels Bronze (-5%) et Or (-15%).

«J’espère que d’autres ports vont nous rejoindre dans cette importante initiative. Nous aspirons tous au développement de navires plus propres et plus sophistiqués», a déclaré Marleen van der Kerkhof, nouvelle responsable du port d’Amsterdam.

Les navires électriques ne sont pas encore légions. Le premier bateau dédié à la navigation intérieure devrait être labellisé en 2018, selon Green Award. De son côté, la Norvège a annoncé la construction du premier cargo électrique pour 2018, avec une autonomie de 120 kilomètres.



[1] Qui s’ajoute aux labels Bronze, Argent et Or

 



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus