7 nouveaux Instituts d’excellence sur les énergies décarbonées

Le 09 mars 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
François Fillon est aussi ministre de l'écologie.
François Fillon est aussi ministre de l'écologie.

François Fillon n’aura pas tarder à endosser sa casquette de ministre de l’écologie. Aujourd’hui 9 mars, le premier ministre a présenté les 7 lauréats du deuxième appel à projets «Instituts d’excellence sur les énergies décarbonées».

5 dossiers ont été facilement sélectionnés par les jurés: France Energies Marines à Brest (Bretagne), dans le domaine des énergies marines renouvelables, qui bénéficiera d'une dotation de 34,3 millions d'euros; Greenstars dans le bassin de Thau (Languedoc-Roussillon), dans le domaine des bioalgues, qui bénéficiera d'une dotation de 23,8 M€; Ifmas à Villeneuve d'Ascq (Nord-Pas-de-Calais), dans le domaine de la chimie verte, qui bénéficiera d'une dotation de 30,8 M€; IPVF à Saclay (Ile-de-France), dans le domaine du photovoltaïque de troisième génération, qui bénéficiera d'une dotation de 18,1 M€; Supergrid à Villeurbanne (Rhône-Alpes), dans le domaine des réseaux électriques haute et très haute tension, qui bénéficiera d'une dotation de 72,6 M€.

Deux projets du second appel à projets ont été jugés susceptibles d'être financés, sous réserve d'améliorations. Le gouvernement a donc décidé de labelliser ces deux dossiers: Geodenergies à Orléans (Centre), dans le domaine des géotechniques, qui bénéficiera d'une dotation de 15,9 M€; Vedecom à Satory (Ile-de-France), dans le domaine des transports terrestres et de l'écomobilité, qui bénéficiera d'une dotation de 54,1 M€.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus