7 nouveaux Instituts d’excellence sur les énergies décarbonées

Le 09 mars 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
François Fillon est aussi ministre de l'écologie.
François Fillon est aussi ministre de l'écologie.

François Fillon n’aura pas tarder à endosser sa casquette de ministre de l’écologie. Aujourd’hui 9 mars, le premier ministre a présenté les 7 lauréats du deuxième appel à projets «Instituts d’excellence sur les énergies décarbonées».

5 dossiers ont été facilement sélectionnés par les jurés: France Energies Marines à Brest (Bretagne), dans le domaine des énergies marines renouvelables, qui bénéficiera d'une dotation de 34,3 millions d'euros; Greenstars dans le bassin de Thau (Languedoc-Roussillon), dans le domaine des bioalgues, qui bénéficiera d'une dotation de 23,8 M€; Ifmas à Villeneuve d'Ascq (Nord-Pas-de-Calais), dans le domaine de la chimie verte, qui bénéficiera d'une dotation de 30,8 M€; IPVF à Saclay (Ile-de-France), dans le domaine du photovoltaïque de troisième génération, qui bénéficiera d'une dotation de 18,1 M€; Supergrid à Villeurbanne (Rhône-Alpes), dans le domaine des réseaux électriques haute et très haute tension, qui bénéficiera d'une dotation de 72,6 M€.

Deux projets du second appel à projets ont été jugés susceptibles d'être financés, sous réserve d'améliorations. Le gouvernement a donc décidé de labelliser ces deux dossiers: Geodenergies à Orléans (Centre), dans le domaine des géotechniques, qui bénéficiera d'une dotation de 15,9 M€; Vedecom à Satory (Ile-de-France), dans le domaine des transports terrestres et de l'écomobilité, qui bénéficiera d'une dotation de 54,1 M€.

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus