7 milliards de smartphones et moi et moi et moi

Le 28 février 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
2 ans d'usage en moyenne aux Etats-Unis
2 ans d'usage en moyenne aux Etats-Unis

Alors que le plus grand salon mondial de la téléphonie mobile a ouvert ses portes à Barcelone, le 27 février, Greenpeace USA publie un rapport sur l’empreinte environnementale colossale des smartphones.

968 terawattheures ont été nécessaires, au cours des 10 dernières années, pour fabriquer 7,1 milliards de smartphones dans le monde entier. C’est précisément une année de production électrique en Inde (973 TWh en 2014).

 

A ce bilan imposant, il faut ajouter, en bout de chaîne, 50 millions de tonnes de déchets électriques et électroniques (DEEE), qui ont été générés depuis 2007. La grande majorité d’entre eux sont stockés dans les logements. Seulement 16% des petits DEEE, dont les téléphones portables, sont recyclés dans le monde selon l’étude de l’Université des Nations unies en 2014.

 

Samsung pointé du doigt

 

Que faire? Greenpeace USA demande en particulier à Samsung de réutiliser et de recycler les pièces des 4,3 millions de Galaxy Note 7 rappelés depuis 2016 à cause de risques d’explosion. «Samsung n’a toujours pas expliqué ce que les 4,3 millions de téléphones hors d’usage allaient devenir. Pour s’assurer que cela ne se reproduise plus, il est nécessaire de faire évoluer le process pour permettre aux appareils d’être plus facilement réparés, réutilisés et recyclés», affirme Jude Lee, chargée de campagne à Greenpeace Asie de l’Est. Une remarque valable pour l’ensemble des fabricants de téléphones portables, mais aussi d’ordinateurs.

 

Un fléau planétaire

 

Aux Etats-Unis, les consommateurs sont tellement sollicités par de nouveaux produits que la durée d’usage d’un appareil ne dépasse pas deux ans en moyenne.

Par ailleurs, deux modèles sur treize disposent d’une batterie remplaçable (Fairphone et LG G5). Tous les autres sont obsolètes dès que la batterie arrive en fin de vie.

Ce gaspillage existe tout autant en France, où 24 millions de téléphones sont achetés chaque année et où 15% seulement des tonnages mis sur le marché sont collectés, selon un rapport sénatorial publié en septembre dernier. Si bien que 100 millions d’appareils en panne dorment au fond des tiroirs.

5 ans au moins
Selon l’analyse de cycle de vie réalisée par le fabricant du téléphone éthique Fairphone et diffusée ce 28 février, une utilisation de cet appareil pendant 5 ans permet de réduire de 30% son potentiel de réchauffement climatique.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus