64% des Européens placent l'environnement avant la compétitivité

Le 14 mars 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Changement climatique, pollution de l'eau, de l'air, catastrophes d'origine humaine et emploi de composants chimiques dans les produits d'usage quotidien constituent les 5 premières préoccupations environnementales des Européens, selon une enquête Eurobaromètre intitulée «L'attitude des citoyens européens envers l'environnement», publiée jeudi 13 mars. Plus de 95% d'entre eux pensent qu'il est important de préserver l'environnement. 80% estiment que ce domaine a une influence sur leur qualité de vie et qu'ils ont un rôle à jouer dans sa protection. Environ 58% d'entre eux sont inquiets quant au recours aux OGM en agriculture, et 21% y sont favorables.

Côté économie, 63% répondent que l'environnement incite plutôt à innover, et 16% qu'il constitue un frein à la performance économique. 64% estiment que l'environnement est à mettre avant la compétitivité économique, contre 18% d'opinions défavorables. Dans le même ordre d'idée, plus des 2/3 jugent qu'il faut ajouter des indicateurs sociaux et environnementaux aux indicateurs économiques traditionnels, contre 15% qui veulent conserver l'utilisation d'indicateurs monétaires et économiques.

L'étude de l'Eurobaromètre relève une contradiction typique de ce genre d'enquête: si près des 3/4 des Européens se disent prêts à payer un peu plus cher pour acheter des produits respectueux de l'environnement, ils ne sont que 17% à déclarer avoir acheté des produits «écologiques» au cours du mois écoulé.

Concernant la mise en oeuvre de la législation environnementale, plus des 2/3 des Européens pensent qu'il vaut mieux que les décisions en la matière soient prises au niveau européen. 78% souhaitent la création d'une force européenne de protection civile pouvant intervenir en cas de catastrophe naturelle au sein des Etats membres.