5e réunion du groupe Facteur 4

Le 09 février 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lors de sa dernière réunion, organisée le 19 janvier au ministère chargé de l’économie et des finances, le groupe Division par quatre des émissions de gaz à effet de serre de la France à l’horizon 2050, dit Facteur 4, a abordé la question de la perception du changement climatique par les Français. Une enquête commandée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) révèle que les Français sont, avec les Japonais, ceux qui pensent que la modification des comportements est le principal moyen de lutte contre le changement climatique, alors qu'aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Suède, par exemple, la confiance est plutôt placée dans le changement de technologie. Sur la question des politiques publiques à mettre en place pour atteindre les objectifs du Facteur 4, Philippe Quirion, président du Réseau action climat (RAC) a souligné qu’il ne suffisait pas d'égaliser les coûts marginaux de réduction, par une taxe CO2 ou des permis d'émission négociables. Selon lui, il faut des réglementations ambitieuses et réellement appliquées. Il convient également d’augmenter le coût de l'énergie, car celui-ci a tendance à baisser depuis 20 ans, déduction faite de l'inflation. Ainsi, le coût en carburant pour 100 kilomètres de transport par voiture est plus faible en 2005 qu'en 1973.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus