500 milliards d’euros d’énergie partie en fumée

Le 18 avril 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La France compte environ 400 réseaux de chaleur
La France compte environ 400 réseaux de chaleur

L’énergie perdue chaque année dans l’Union européenne s’élève à 1.000 euros par citoyen, selon l’estimation faite le 17 avril par Euroheat & Power, l’association internationale des réseaux de chaleur et de froid.

Celle-ci se base sur les pertes de chaleur évaluées en 2008 à 6,7 milliards de barils de pétrole, soit environ 502,5 Md€ pour 500 millions d’Européens (avec la référence de 75€ le baril).

La chaleur représente pourtant l’énergie la plus convoitée dans le monde. Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), elle représente 37% de la fourniture d’énergie, contre 21% seulement pour l’électricité.

La majeure partie de cette énergie non exploitée provient des centrales électriques, des installations de traitement des déchets, des systèmes de refroidissement des systèmes informatiques et des industries.

En France, les réseaux de chaleur sont encore peu développés. Selon l’association de promotion Via Seva, ils ne chauffent que 6% de la population de l’Hexagone, alors que la moyenne européenne dépasse les 30%.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus