50 millions pour développer les tests sans animaux

Le 03 septembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Commission européenne et l’industrie cosmétique ont annoncé lundi 31 août un cofinancement en faveur de la recherche sur les méthodes de substitution à l’expérimentation animale.

Le 30 juillet, la Commission avait déjà lancé un appel à projets de 25 millions d’euros dans ce domaine. L’association européenne de l’industrie cosmétique (Colipa) s’est engagée à fournir le même montant à l’occasion du 7e Congrès mondial sur les alternatives à l’utilisation des animaux dans le domaine des sciences de la vie, à Rome.

Jusqu’à 50 millions d’euros seront donc alloués à des projets qui visent à poser les fondements scientifiques d’essais d’innocuité plus rapides et plus économiques que les expérimentations animales, souligne la Commission. Le développement de ces tests est d’autant plus urgent que la mise en œuvre de Reach nécessite d’évaluer la toxicité de plus de 30.000 substances chimiques.

«Nous sommes fiers de cette coopération inédite entre le secteur privé et la Commission européenne. Elle montre que nous sommes déterminés à éviter l’utilisation des animaux dans la recherche tout en rendant plus sûrs les produits pour les consommateurs», ont déclaré les commissaires européens chargés de la recherche et de l’industrie.

Les projets de recherche porteront notamment sur l’utilisation de cellules cibles et des techniques de modélisation informatique . Sur 20 ans, la contribution de l’UE à la recherche sur des méthodes de substitution s’est élevée à environ 200 millions €.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus